Un luminaire est un appareillage permettant l’éclairage d’un lieu. Il se compose de différentes parties, à savoir l’armature qui permet d’assembler les composants du luminaire, le réflecteur qui réfléchit la lumière par la lampe, les vantelles qui protègent les yeux de l’éblouissement, le protecteur qui vient parfois les remplacer et permet de protéger les lampes de l’ambiance, et pour finir, la platine qui elle permet la fixation des starters et des ballasts.

Comment fixer un luminaire ?

Avant toute chose, il est nécessaire de coupe le courant et de retirer prudemment le lustre et les suspensions. Ensuite, il est nécessaire de procéder comme suit :

  • mettre en place la fixation : dans le cas où le plafond ne possède pas de crochet et de barrette, il est nécessaire de peser un trou pour y fixer le crochet qui servira par la suite à supporter le lustre,
  • raccorder les fils : en vérifiant à chaque fois que le courant électrique soit bien coupé, il faudra en cette étape, relier les fils au lustre en veillant à bien les dénouer et les dénuder, afin d’obtenir une longueur d’environ 1.5 cm. Il suffira ensuite de les entortiller entre eux en les plaçant sous des capuchons de connexion. Il est possible toutefois d’utiliser des dominos, un élément en plastique qui dispose de vis, permettant de serrer et de maintenir les différents fils électriques.

Comment avoir une bonne fixation ?

Afin d’avoir une fixation conforme du luminaire et pour éviter tout accident, il est nécessaire de procéder de la même manière que pour l’installation d’un plafonnier. Dans le cas où le dispositif est lourd, il est nécessaire de retirer tout ce qui peut être enlevé afin d’avoir un poids plus adapté. Ensuite, il est important d’avoir de bonnes informations concernant le type de chevilles qui conviennent à l’installation. En effet, celles-ci dépendent des matériaux. Il est préférable d’obtenir l’aide d’un assistant. En ce qui concerne l’installation des luminaires sur les plafonds ne disposant pas d’arrivée électrique, il est nécessaire de se faire aider d’un spécialiste.

Paule propose aussi :